BLESSES MEDULLAIRES

 

BILAN

arrivée

type de FR, manipulation, installation

attitude spontanée en cyphose + enroulement épaules : problèmes respiratoires

mise des freins : équilibre tronc

entretien : date de l'accident (important pour le recul)

mode de vie : escaliers, entourage, profession, AT

niveau lésionnel, ASIA

HDM, lésions associées, fractures, réa, TC, tendinite, ostéome

vésicosphinctérien : sondage (auto, hétéro, protection), exonération selles, sensation besoin, type vessie (centrale, périphérique, mixte)

autonomie au FR : extérieur, 2 roues...

AVQ (seul, aide, appareillage)

assis

transfert FR/table : seul, aide

assis en bord de table : équilibre assis (déséquilibres extrinsèques, intrinsèques)

patient passe ses MI sur la table : seul, aide

équilibre assis MI tendus

push-up, déplacements antérieur/postérieur/latéraux

DD

observer comment patient s'allonge

MS : amplitude, spasticité

ténodèse passive puis active (LERC > 3 seul ? IR, si LERC + CERC ? E symétrique)

préhension : keygrip, pluridigitale, digitopalmaire

motricité suivant le niveau (F/E poignet, triceps, biceps, grand dorsal, grand pectoral)

sensibilité (tact superficiel grossier uniquement)

respiratoire : gaine abdominale/bas de contention

toux + palpation (signe de l'étoile)

AFE active si abdo ou AFE passive : encombrement

CV si réalisée

mobilité thoracique (seulement regarder, pas mesurer)

hypoextensibilité pectoraux

attitude cyphose assis

MI : amplitude, spasticité

hypoextensibilité IJ, triceps, ADD

escarres talons

ballant, chaleur mollet

motricité si incomplet

sensibilité superficielle et profonde

DV

observer retournement

arrêt en DL pour vérifier ABD hanche

escarres ischions, sacrum

amplitude extension hanche

hypoextensibilité DF, TFL

motricité IJ si incomplet

sensibilité profonde genou

4 pattes

passage possible si triceps et grand dorsal

équilibre tronc

marche

type appareillage

type marche

 

REEDUCATION

objectifs : prévenir complications (cutanées et orthopédiques)

guider éventuelle récupération

entretenir la CV (chez tétraplégiques)

donner moyens d'autonomie et d'indépendance

conseils pour aides techniques et appareillages

éduquer patient

principes : si beaucoup de fuites de selles : ne pas trop insister sur le travail abdominal

toujours essayer de comprendre pourquoi arrive pas seul (lui demander)

 

PERIODE DE CHOC SPINAL

nursing : installation au lit

surveillance et massage des points d'appui

entretien articulaire

entretien respiratoire : VD, relaxateur de pression, désencombrement

entretien musculaire : sollicitation muscles sains (travail statique abdominaux et spinaux)

réveil musculaire

 

PHASE SPASTIQUE (paraplégique)

1ère mise au fauteuil

risque d'hypotension orthostatique (bas de contention, gaine abdominale, l'asseoir dans son lit ¼ d'heure avant)

entretien orthopédique

mobilisation articulations en sous-lésionnel

étirement musculaire (insister sur muscles spastiques)

renforcement musculaire

sus-lésionnel : athlétisation

pendant 3 premiers mois : travail symétrique, garder corset, contraction et relâchement progressif, doser charge, travail isométrique abdominaux et spinaux

DD : triceps : bras vertical (tenu par l'autre MS), résistance manuelle, puis haltère

biceps : bras le long du corps

pectoraux : épaules basses, ABD = 60°, résistance sur main, coude fléchi

MS tendus, verticaux, empêcher de les écarter

3 grands : MS le long du corps, mettre résistance sur poings, demander abaissement épaule

deltoïde postérieur + fixateurs : ABD = 60°, lever poitrine en s'appuyant sur les coudes

DV : triceps : avant-bras en dehors de la table

deltoïde postérieur : même position, lever le bras

fixateurs : serrer les scapulas

grand dorsal : amener main sur fesse

grand pectoral, triceps et dentelé antérieur : pompes à 4 pattes.

Assis : d'abord MI tendus, puis assis en bord de table

avec petite hauteur, puis main à plat

demander de lever les fesses, abaisser les épaules, se pencher un peu en avant

puis monter/descendre, bascule du bassin droite/gauche, avant/arrière, monter sur coussin

travail vigilance proprioceptive : maintien du push-up en haut et déstabiliser, idem à 4 pattes

push-up sur plan mou : coussin, médecine-ball

lésionnel : travail plutôt que renforcement, selon la cotation du testing

sous-lésionnel : contrôle du mouvement

 

travail fonctionnel

retournements, passage assis/couché

équilibre assis

apprentissage des transferts : push-up

manipulation FR : 2 roues, monter/descendre trottoir, plan incliné

marche appareillée

éducation patient

surveillance cutanée, infections urinaires, verticalisation régulière, hygiène alimentaire

 

REEDUCATION (tétraplégique)

entretien orthopédique

posturer les fléchisseurs des doigts si ils sont trop souples

posturer en flexion de MP et extension des doigts si griffe (ED et FPD tirent)

étirer le LFP si pouce se met dans la main, le long E du I si pouce en arrière.

Étirement du biceps (en pronation), des grands pectoraux, psoas, DF, IJ(demander si pas trop chaud, pas mal à la tête ? poussée d'HRA), ADD (courts et long), triceps (TFL pour vieux tétraplégiques)

renforcement musculaire

sus-lésionnel : travail radiaux pour effet ténodèse (contre résistance quand muscle à 2-3)

deltoïde postérieur important pour passer de DD à DL

pour les transferts tendineux sur le triceps

le renforcement du biceps se fait en course externe ou dans toute la course si le patient est capable de relâcher complètement.

Triceps, fixateurs scapula, deltoïde postérieur en DV.

DV : pompes

DV, cousin sous la poitrine : MS en chandelier

dominante respiratoire (si toute petite CV ou si limite encombrement)

lever les MS avec des prises courtes en demandant d'inspirer et ramener les MS croisés sur la poitrine en demandant d'expirer.

VD pour assouplir la cage thoracique

travail fonctionnel

passage à 4 pattes (pour patients capables de faire les transferts : proprioception des épaules (juste en tenant la position) et valorisation (change de position)

passage assis : le monter passivement, puis descendre progressivement : sur un avant-bras et

remonter, avant-bras puis main controlatérale et remonter, s'allonge sur nous (à

genou derrière) et remonter, puis DD, balancement des MS, passer sur le côté et

remonter.

Assis : push-up sur fer à repasser (baisser les épaules, coudes tendus, basculer en avant), déplacer le bassin droite/gauche, avant/arrière, monter sur coussin plat.

le travail des prises se fait avec l'équilibre assis : patient assis, MI tendus, coussin partout autour, lui faire attraper des cônes, il change de main et nous le rend (champ devant et un peu su le côté, en haut, ne pas dépasser la racine des cheveux)

 

QUESTIONS

NB : si patient soulève les fesses, il a déjà triceps et grand dorsal

lors du push-up, le fait de se pencher en avant fait une bascule de la scapula, ce qui inverse le point fixe pour le dentelé antérieur : la scapula est fixe, donc le dentelé antérieur remonte la cage thoracique. Certains tétraplégique sans grand dorsal peuvent ainsi faire le push-up.

 

tétraplégie sans triceps :le niveau atteint est supérieur à la vertebre C7

tétraplégie avec triceps : Le niveau atteint est compris entre C7 et T2

paraplégie sans abdominaux : Le niveau atteint est compris entre T2 et T7

paraplégie avec abdominaux : Le niveau atteint est inferieur a T7

 

phase choc spinal : 6-10 semaines

puis reprise de l'automatisme médullaire en sous-lésionnel

 

échelle d'Ashworth modifiée : 0 : pas d'augmentation du tonus musculaire

1 : légère augmentation du tonus musculaire avec simple sensation

d'accrochage ou minime résistance en fin de course

1+ : légère augmentation du tonus musculaire avec simple sensation

d'accrochage suivie d'une minime résistance au cours de la

première moitié de la course musculaire

2 : augmentation importante du tonus musculaire durant toute la

course musculaire mais le segment de membre reste facilement

mobilisable

3 : augmentation considérable du tonus musculaire. Le mouvement

passif est difficile

4 : rigidité segmentaire en flexion ou en extension. Le mouvement

passif est impossible

 

type de vessie : périphérique : muscles flasques

automatique : vessie en boucle fermée

 

signes hypotension orthostatique : pâleur visage, sueurs, points noirs devant les yeux,

bourdonnement dans les oreilles, nausée

signes d'hyperreflexie autonome : rougeur visage, maux de tête, HTA

chez patients > T4

manifestation du SNV

se déclare surtout à l'étirement des IJ

 

paraostéoarthropathies : aspect inflammatoire de l'articulation : chaleur, oedème douleur (quand

sensibilité), limitation d'amplitude

FDR : retard de PEC, immobilisation prolongée, microtraumatismes

tissulaires, mobilisations intempestives, patient complet

 

si tendinite : chercher les voies de passage

apprendre l'abaissement de l'épaule

 

© 2017 JO & CO
bléssés médullaires