TENSION ARTÉRIELLE

 

A prendre en cas de malaise d’un patient. Lors d’un malaise, zone de nécrose entourée d’une zone d’hypoxie (hypoxie : Pb d’O2 dans le sang ; hypoxémie : Pb d’O2 dans les cellules)

Si on lève trop vite le patient suite à un AVC, il y aura hypotension entraînant nécrose des cellules déjà hypoxiées.

Les pbs d’hypotension ou d’hypertension surviennent dans tous les domaines et dans toutes les tranches d’âge. L’HTA est le 1er facteur d’AVC, et le plus souvent les hypertendus s’ignorent

 

PA : pression dans une artère

TA : résultante de la pression sur la paroi artérielle.

HTA définie à 16-9 , à 14-9 on est en pré-hypertension, et dès qu’on s’éloigne des ormes de 12-8, c’est pathologique, quel que soit le sens, car le risque cardio-vasculaire augmente.

 

MAPA : mesure ambulatoire de la pression artérielle. Enregistrement de la TA sur 24h, permet de v vérifier l’utilité d’un médicament.

OM-RON : appareil électrique de mesure de la TA : intérêt : le patient peut se la prendre lui-même et tenir un graphe sur papier millimétré, ce qui permet un suivi de la TA… à dire dans l’éducation thérapeutique quand on parle à des hypertendus.

PP : pression pulsée : différentiel entre la PAS et la PAD. Plus la PP est élevée (not. Si supérieure à 6), plus le risque cardio-vasculaire est élevé.

 

Rôle de l’aorte non négligeable :

-          de distend au moment de la systole ventriculaire gauche

-          restitue 50% de l’énergie plus tard, ce qui permet de maintenir la pression pdt la diastole ventriculaire gauche = AMORTISSEMENT

 

RAC : rétrécissement aortique calcifié

 

Onde rétrograde : lors de la systole ventriculaire, une vibration se transmet sur la paroi de tout l’arbre artériel. Quand les artères sont souples, l’onde arrive en bout de course puis retourne au cœur et y arrive en même temps que la diastole. Quand les artères sont calcifiées donc rigides, l’onde systolique arrive plus vite en bout de course et donc revient plus vite au cœur, elle revient en fin de systole et donc le cœur doit pousser contre cette onde rétrograde qui fait une résistance, donc travailler plus.

 

Consommation d’O2 du cœur : M VO2 = Fc * PA

 

PM : pression moyenne ; dans un régime pulsé, de part l’amortissement de l’aorte, on peut trouver une pm :

PM= P diastolique + 1/3 P pulsée

Si PM élevée, les RP le seront aussi, donc le cœur va devoir travailler plus, donc la Fc va augmenter, donc il va y avoir décollement des embols, donc AVC et IdM…

Machine cœur-poumon

Machine cœur-cerveau

 

Lors d’une prise de tension, le patient est allongé avec le bras dans le plan du cœur. Normalement, il n’y a pas de différence de TA que l’on soit à gauche ou à droite.

Si petite diff ( 1à1,5), peut être dû à la prise de médicaments. Il faut alors prendre la TA du coté ou elle est le plus élevée.

Si plus grande diff ( 2 à 3), signifie que le sang rencontre un obstacle à son passage, il faut donc envoyer la personne consulter.

 

IPSC : indice de pression systolique à la cheville

Ipsc= TA humérale / TA rétromalléollaire

Entre 1 et 1,3, indice normal

A 0,9, artérite

A 0 ,8, artérite + atteinte coronnaire

 

                                               ============================

 

Tour de taille est un marqueur +++ du risque cardio-vasculaire :

Femme si sup à 102

Homme si sup à 88

 

Le BMI est moins fiable, car intervention du poids musculaire

 

 

 

© 2017 JO & CO
Cours sur la tension artérielle