PATHOLOGIES DE HANCHE PEDIATRIQUE

 

luxation congénitale de hanche

BILAN

4-9 mois

signe : difficultés de langeage : nouveau-né a mal, ne veut pas écarter les MI

signe d'Ortolani : F = 90°, presser dans l'axe des fémurs : ressaut d'expulsion si hanche instable (tête

fémorale monte sur rebord cotyloïdien), puis amener en ABD : ressaut de

réintégration

signe de Barlow : idem d'un seul côté

signes labiles : disparaissent après 1 semaine (à faire dans les 3 premiers jours)

signes radio : retard d'apparition du noyau d'ossification de la tête

métaphyse fémorale excentrée en dehors

cotyle oblique ou court

 

après l'acquisition de la marche

retard à la marche, boiterie

limitation d'amplitude, surtout en ABD

douleur exceptionnelle

 

REEDUCATION

4-9 mois

langeage en ABD : lange en tissu

culotte d'ABD

harnais de Pavlick (ABD s'amplifie en E)

attelle de Petit (2 gouttières postérieures crurojambières sur arceau rigide)

cas extrême : traction au zénith

conseils aux parents : porter l'enfant sur la hanche, pas serrer les MI

en DD, coussin sous les genoux

en harnais, solliciter l'enfant à bouger

 

après l'acquisition de la marche

traction dans l'axe du fémur pendant 1 semaine, puis en ABD pendant 2-3 semaines

plâtre pendant 2 fois 2 mois

attelle de Petit

? 6 à 8 mois de traitement

 

si découverte après 3-4 ans :chirurgie : ostéotomie fémorale ou pelvienne

 

QUESTIONS

hanche du nouveau-né : ABD = 30°, ROL : face latérale genou touche plan d'examen

F = 30-45°, ROM nulle en E, ROM = 10-20° en F = 90)

angle cervicodiaphysaire = 150° (125° chez l'adulte)

anteversion du col = 35-60° (15-25) chez l'adulte)

couverture la plus totale de la tête : F/ABD = 60°/RON

hanche luxée (rare) : dysplasie cotyloïdienne ou fémorale

clinique : MI plus court, asymétrie des plis fessiers

asymétrie de la gesticulation des MI

limitation de l'ABD passive

hanche luxable (plus fréquent)

 

 

ostéochondrite primitive

atteinte inflammatoire des structures ostéocartilagineuses de la hanche aboutissant à une ostéonécrose de la tête fémorale

phase 1 : destruction du cartilage, nécrose de la tête dans pôle supérieur

phase 2 : reconstruction

durée : 18 mois-3ans

radio : petit coup de hache sur la tête

signes cliniques : limitation en rotation, boiterie, douleur

traitement : phase 1 : décharge du MI, veiller au relâchement, à la non-douleur

phase 2 : mobilisation

 

épiphysiolyse de la tête fémorale

décollement épiphysaire

sujet masculin, 9-13 ans, surcharge pondérale, hyperlaxe

traitement chirurgical

complication : ostéochondrite

 

hyperantéversion du col fémoral

non dérotation du col restant entre 30 et 40° d'anteversion

clinique : frog sitting, marche avec pieds en dehors

traitement chirurgical de dérotation

conseils : équitation, danse

 

inégalité de longueur des MI

1-3 cm : talonnette vers 13-14 ans

> 3 cm : chirurgie par épiphysiodèse

chirurgie d'allongement

 

le « rhume » de hanche = arthrite aiguë séreuse

atteinte inflammatoire des éléments périarticulaires de hanche + parfois synovite puis épanchement intra-articulaire aseptique

enfant de 18 mois-3 ans

origine virale, hyperactivité

clinique : refus d'appui

traitement : enfant au lit, en traction

évolution favorable en 2-3 jours

si répétition de rhume de hanche : signe éventuel d'ostéochondrite

 

© 2017 JO & CO
Hanche pédiatrique