NEUROLOGIE PERIPHERIQUE

 

BILAN

entretien

âge, poids/taille, profession, loisirs

membre dominant

antécédents quand polyneuropathie

troubles associés

bilan moteur

abolition contraction volontaire : testing

pas de ROT

hypotonie

amyotrophie de non utilisation (J15-21) et de dénervation

bilan sensitif

sensibilité superficielle et proprioceptive

discrimination

signe de Tinel

cotation de Sunderland

bilan orthopédique

attitude spontanée (muscles sains ou immobilisation)

bilan articulaire : équilibre agonistes/antagonistes

extensibilité des muscles sains

bilan fonctionnel

gestes test, préhension, fonction d'appui

équilibre debout, marche, boiterie, aides techniques

utilisation fonctionnelle de la sensibilité : morphognosie, identification...

bilan CTV

atrophie ou épaississement peau

oedème

ongles épais, striés, cassants

maux perforants

amyotrophie, fibrose (vers 12-18 mois), rétraction

déminéralisation osseuse

SAND

troubles sudation

 

REEDUCATION

 

PHASE DE PARALYSIE

objectifs : maintenir le meilleur état possible en attendant une récupération physiologique

éviter les déficiences secondaires

dominante musculaire

électrostimulation pour muscles dénervés : impulsions isolées

percussions mécaniques sur le corps charnu

dominante sensitive

vibrations tendineuses (augmente le tonus de l'antagoniste)

éducation pour la protection de la peau

dominante CTV

massage circulatoire, DLM

bas de contention

dominante orthopédique

étirement muscles sains

mobilisations passives

 

PHASE DE RECUPERATION

objectifs : utiliser progrès spontanés en les amplifiant et en les orientant

dominante musculaire

électrothérapie pour muscles partiellement dénervé : pente d'installation

myofeedback

chaîne parallèle

travail analytique selon le testing, en excentrique, à 75-80% de la force maximale du muscle

Kabat

reprogrammation sensorimotrice, endurance

dominante orthopédique

étirement muscles sains

mobilisations passives

dominante trophique

massage, surclive, bas de contention

mobilisation pour bon coulissement des tendons dans la gaine

dominante fonctionnelle

conseils pour AVQ

PEC globale

travail dans SDR

dominante sensitive

stimuler côté atteint et sains : comparaison

avec puis sans contrôle visuel

 

PHASE DE SEQUELLE

travail des adaptations gestuelles

orthèses de repos, de positionnement, de fonctionnement

athlétisation si chirurgie prévue

 

QUESTIONS

toute affection durable des neurones moteurs, sensitifs, NV résultant de l'atteinte prouvée du corps cellulaire, de l'axone ou de la gaine de myéline

 

niveau d'atteinte : spinale : motoneurone dans la corne antérieure : SLA, polio

radiculaire (avant la sortie du trou de conjugaison) : NCB, sciatique,

PRN

plexique : plexus brachial

tronculaire : isolée (nerf) ou multiple (polynévrite)

 

classification : neurapraxie : 1er degré : compression simple (défaut temporaire de conduction)

axonotmésis : 2ème degré : axone interrompu

3ème degré : endonèvre détruit

4ème degré : seul l'épinèvre est conservé

neurotmésis : 5ème degré : épinèvre rompu

 

dégénérescence wallerienne : pendant 3 semaines, cellules de Schwann augmentent de taille et

détruisent tous : cylindre vide, cellule au repos

régénérescence : dès 3ème jour : extrémité avance vers blessure (1 mm/jour)

 

atteinte complète : troubles à leur maximum

incomplète : troubles variables

atteinte totale : tout le territoire concerné est touché

partielle : partie du territoire touchée

 

cotation de la récupération sensitive (Sunderland) :

S0 : pas de récupération , anesthésie

S1 : récupération de la douleur et de la sudation

S2 : récupération de la sensibilité tactile + paresthésie ou hypoesthésie

S3 : sensibilité tactile sans hyperesthésie, début du discriminatif

S3+ : discriminatif utile, reconnaissance des objets

S4 : sensations normales

 

nerf radial : triceps, anconé, brachioradial, LERC, CERC, supinateur, EC, EV, EUC, long ABD I,

court EI, long EI, EII

coude en ½ F, pronation, main tombante en « fléau », F MP, fermeture 1ère

commissure

incapacités : objets en hauteur, diminution force de flexion des doigts

 

nerf médian : rond pronateur, long palmaire, FRC, FSD, long F I, FPD (II, III), carré pronateur,

court ABD I, opposant, court F I (superficiel), 1er et 2ème lombricaux

légère supination, main de singe au repos, main de prédicateur quand veut fermer        

la main.

incapacités : pas de prise de finesse, impossibilité de prendre gros objets

rééducation sensitive +++, grande part du neuro végétatif

 

nerf ulnaire : FUC, FPD (IV, V), court palmaire, ABD V, opposant V, F V, IO, 3ème et 4ème

lombricaux, ADD I, court F I (profond)

pouce en ABD, griffe ulnaire

incapacités :pas de prise de force (ex : ouverture pot de confiture)

 

nerf fémoral : L2-L3-L4

moteur : psoas, quadriceps, sartorius, long ADD, pectiné

sensitif : face antérieure cuisse, face médiale genou et jambe

boiterie : récurvatum, main dans poche pour ramener fémur, salutation sur pas

postérieur

nerf tibial : moteur : soléaire, gastrocnémiens, TP, LFO, LFH

incapacité de se mettre sur pointe des pieds

nerf fibulaire commun : moteur : LEO, LEH, 3ème fibulaire, court et long fibulaire, TA

sensitif : partie latéral jambe, cheville, face dorsale pied

pied tombe en dedans, steppage lors marche

incapacité de se mettre sur les talons

 

 

© 2017 JO & CO
Neurologie périphérique