TENDINOPATHIES

 

BILAN

entretien

douleur : de type mécanique ou inflammatoire suivant la cause

triade douloureuse : mise en tension passive, contraction, palpation

bilan musculaire

amyotrophie par inutilisation

 

REEDUCATION

phase inflammatoire (J0 à J5)

MTP (gate control system, défibrose)

électrothérapie antalgique : galvanique, endorphinique

US

froid

phase de reconstruction du tendon (J5-J21)

étirements passifs progressifs, non douloureux (cicatrisation dirigée)

lever de tension

phase de cicatrisation (J21 à J45)

renforcement musculaire de type excentrique

contractions progressives à contraction lente avec résistance faible (protocole de Stanish) : calculer le RME. Premier jour : 30% RME, deuxième jour : 50% RME,... pendant 30 secondes.

 

QUESTIONS

Le muscle peut être hypertrophié, pas le tendon. Le tendon augmente pas de diamètre. Les tractions brusques et répétées, ou un effort trop lourd le détériorent.

formes : tendinite simple avec ou sans calcification

tendinite avec synovite (inflammation synoviale)

tendinite et bursite (hygromat formé)

tumeur bénigne (tendinite nodulaire : nodule rhumatoïde gène passage dans coulisse               ostéofibreuse)

gras dans le tendon (xantome ? fragilité tendon ? rupture tendon)

rupture des tendons (jonction myotendineuse)

kyste de la synoviale (hernie synoviale entre 2 tendons)

localisation : main : tendinite de Dequervain : long abducteur

tendinite extenseurs et fléchisseurs (PR)

tendinite crépitante (travailleurs de force)

tendinite nodulaire, à ressaut pour pouce et doigts (rupture spontanée)

coude : épicondylite latérale : tennis elbow

triceps, sur l'olécrane

épaule : tendinobursite : conflit sous-acromial

tenosynovite du biceps : rupture

pied : tendinite du TP (le plus fréquent), des fibulaires, du TA, crépitante du TA            (souvent associé à syndrome des loges), du tendon d'Achille (rupture jonction                   myotendineuse), d'insertion sur calca (bursite retrocalcanéenne), du carré                 plantaire, de l'ADD du I.

genou : tendinite de la patte d'oie (genuvalgum)

tendinite du tendon patellaire

tendinite de la TTA

hanche : tendinobursite du moyen fessier

tendinite des ADD (point d'insertion), pelvitrochantériens, DF (sur EIAS),                        sartorius, IJ

 

© 2017 JO & CO
TENDINOPATHIES